Lire la suite

Louer pour la première fois Conseils pour votre premier logement
Article suivant

© Pexels

Vous louez ? Il est important que vous soyez au courant de l’indexation de loyer

Publié le 06-04-2018

Louer pour la première fois Conseils pour votre premier logement

Les mots « indexation de loyer » sonnent creux à vos oreilles ? Pas de panique : Start Life vous explique dans les moindres détails ce que cela signifie pour un locataire. Pour faire court, ça tourne autour de l’argent. Prêt.e pour un cours accéléré ? Let’s go !

Indexation de loyer, késako ?

© Giphy

Le propriétaire d’un bien en location a le droit d’ajuster annuellement le montant du loyer au coût de la vie. Il peut ainsi protéger son pouvoir d’achat contre l’inflation. Hein ? ! L'explication est simple : la vie est de plus en plus chère. Si le propriétaire loue son bien au même prix depuis 10 ans, alors ses revenus locatifs valent de moins en moins. Concrètement : avec l’argent des loyers qu’il touche, il pourra acheter moins de produits au supermarché. L’État a donc trouvé une solution. Pour s’assurer que les revenus locatifs augmentent proportionnellement à la hausse des prix du marché, l’indexation a été mise en place. Selon la loi sur les loyers, le propriétaire peut chaque année indexer le prix du loyer. Pour vous, en tant que locataire, cela veut dire que vous devez payer un peu plus chaque année. Vous suivez toujours ? Top ! C’est l’heure de l’étape suivante : le calcul. Car ce que vous voulez surtout savoir, c’est de combien augmentera votre loyer.

Calculer, calculer, calculer !

© Giphy

Pour calculer l’indexation, le propriétaire ou l’agence immobilière fait un petit calcul, basé sur l’indice santé. C’est un indice qui rend compte de la fluctuation des prix sur le marché. Par exemple : vous vous trouvez au supermarché avec un caddie rempli. Est-ce que le contenu du chariot coûte la même chose que l’an précédent (avec exactement les mêmes produits) ? L’indice santé calcule cela, sans se préoccuper des prix du tabac, de l’alcool, de l’essence et du diesel. Nous n’allons pas vous bombarder d’infos techniques mais sachez qu’un simple calcul avec l’indice santé indique de combien peut augmenter au maximum votre loyer.

Astuce : vous voulez savoir si le calcul du propriétaire ou de l’agence immobilière est correct ? Bonne nouvelle : les autorités ont développé a un calculateur de loyer. En quelques clics, vous pouvez calculer votre loyer indexé. S’ils voulaient se jouer de vous, ils devront repasser. ;)

Articles sur le même sujet

Le propriétaire peut-il indexer le loyer à tout moment ?

© Giphy

Le propriétaire peut indexer le loyer une fois par an. L’indexation n’est jamais automatique, le proprio doit donc mettre un post-it dans son agenda. Il a oublié ? Dommage pour lui, fête pour vous. ;) Mais l’indexation de l’année suivante risque de faire mal… Le propriétaire du bien est, par ailleurs, obligé de vous communiquer l’indexation par écrit. Un envoi recommandé n’est pas nécessaire, une simple lettre fera l’affaire. Mais avec un envoi recommandé, il existe une preuve de l’expédition.

Bon à savoir : l’indexation ne doit pas forcément se produire au début de l’année civile. Les locataires sont mis au courant par le propriétaire ou l’agence immobilière au moment de l’anniversaire de leur contrat. Quand cela a-t-il lieu ? Eh bien : vous avez signé votre contrat de bail le 22 janvier 2016. Le propriétaire peut donc indexer le loyer à partir du 22 janvier 2017. Attention ! Si le proprio oublie l’indexation de loyer, il peut exiger un loyer indexé pour les 3 mois précédant celui de la demande. Imaginez, votre proprio indexe votre loyer le 22 juin 2017, finalement. Il peut donc demander des loyers indexés également pour avril, mai et juin 2017. Notre conseil : vérifiez toujours soigneusement et osez faire valoir vos droits.

Est-ce que le loyer peut également baisser ?

© Giphy

Yep, c’est possible. Dans ce cas, on ne parle pas d’inflation mais de déflation. Cela signifie que la vie redevient un peu moins chère. Le prix de base du loyer (comme repris dans le contrat) reste inchangé mais en raison de l’indexation en période de déflation, le loyer va baisser. Dans le passé, c’est arrivé une seule fois. En 2009, il y a eu une déflation temporaire. C’était une bonne nouvelle pour les locataires qui avaient une indexation de loyer prévue. Ils ont vu leur loyer baisser. Mais bon… la déflation est surtout une exception à la règle. Enfin… on ne sait jamais, hein ! ;)

L’indexation de loyer est une chose mais il y en a d’autres qui sont importantes à connaître en tant que locataire. La plus importante ? Les lois sur les loyers. Elles expliquent vos droits et obligations en tant que locataire. Venez découvrir ici tout ce qu’il y a à savoir.