Lire la suite

Quitter le cocon familial Premier boulot Administration
Article suivant

© Pexels

Youpi ! Un job d’étudiant ou un travail fixe ! Que se passe-t-il avec vos allocations familiales ?

Publié le 01-02-2018

Quitter le cocon familial Premier boulot Administration

Merciiii les allocations familiales ! Jusqu’à votre 25e anniversaire, vos parents reçoivent chaque mois un montant pour votre éducation de la part des autorités. Mais de quoi s’agit-il précisément ? Quelles conditions y sont associées ? Start Life a creusé ces questions.

Que sont les allocations familiales ?

© Giphy

Depuis votre naissance, vos parents reçoivent chaque mois un montant sur leur compte. Dès vos 18 ans, les conditions d’accès aux allocations sont modifiées. Nous vous expliquons comment cela fonctionne ci-dessous. Savez-vous que les versements sont stoppés dès que vous atteignez 25 ans ?

Entre 18 et 25 ? Les règles changent

© Giphy

Jusqu’au 31 août de l’année civile de vos 18 ans, vous avez droit aux allocations familiales sans condition. Mais que se passe-t-il entre 18 et 25 ans ? Vos parents ne veulent pas perdre leur droit aux allocations ? Pour cela, vous devez continuer à suivre l’enseignement et ne pas dépasser un certain revenu par an. Comment cela fonctionne si vous avez un job de vacances ? Et si vous êtes à la recherche d’un emploi ? Et que se passe-t-il si vous avez un emploi fixe avant vos 25 ans ? Tout est expliqué ci-dessous :

Articles sur le même sujet

  • Vous avez un job d’étudiant. Vos parents perdent-ils le droit aux allocs ?

    Vous êtes inscrit(e) en secondaire ou dans l’enseignement supérieur. Et vous avez envie de gagner un peu d’argent. Cela a-t-il des conséquences sur les allocations ?

    Durant le 1er, le 2e et le 4e trimestre, vous pouvez travailler maximum 240 heures. Si vous ne dépassez pas ces heures, cela n’influence pas les allocations. Vous travaillez durant les vacances d’été ? Vous pouvez travailler un nombre d’heures illimité, à condition de poursuivre vos études après les vacances. Vous avez été diplômé(e) en juin et vous avez encore envie de travailler durant vos dernières vacances ? C’est possible. La condition : travailler un maximum de 240 heures. Après cet été, vous devez aller vous inscrire comme chercheur d’emploi.

    Vous avez dépassé le maximum d’heures ? Vos parents ne reçoivent plus les allocations pour les trimestres où vous avez trop travaillé. Attention, donc !

    Envie de savoir où vous en êtes au niveau de vos heures ? Faites un tour sur Student @ Work.

  • Vous êtes diplômé(e) et à la recherche d’un emploi ?

    Vous êtes diplômé(e) l’année de vos 23 ans et à la recherche d’un emploi fixe ? Lorsque vous vous inscrivez comme chercheur d’emploi, les règles changent à nouveau. Toujours pas de boulot après quelques mois ? Pour toucher une allocation de chômage en tant que jeune chercheur d’emploi, vous devez attendre la fin de votre stage d’insertion professionnelle (12 mois). Durant cette période d’attente, vous avez toujours droit aux allocations familiales. À condition que vos revenus mensuels ne dépassent pas 541,09 € brut (pour un job d’intérim, par exemple).

  • Vous commencez à travailler. Qu’en est-il de vos allocations ?

    Évidemment, un boulot a un impact sur les allocations. Vos parents ne recevront plus d’argent. Lorsque vous commencez à travailler, vous devez en informer le plus rapidement possible votre caisse d’allocations familiales. Vous avez oublié ? Oups… Vos parents risquent de devoir rembourser les allocations auxquelles ils n’avaient plus droit. Pas cool.

Voilà, les allocations n’ont plus de secrets pour vous. ;)